Un des avantages d’une ville aussi dynamique que Toronto c’est qu’elle attire énormément d’individus différents et qu’elle parvient a priori assez bien à faire cohabiter tout ce petit monde. 47 % de la population est née à l’extérieur du Canada, de quoi se dépayser simplement en passant d’un quartier à un autre, de la Chine à l’Iran en passant par l’Italie. La ville est aussi très verte et nous avons bien profité des parcs et des balades en bord de lacs tellement étendus qu’on jurerait la mer, le sel en moins. Nous avons même pu voir la ville en effervescence à l’occasion du “Victoria Day” qui célèbre l’anniversaire de la reine Victoria, jour férié doublé d’un feu d’artifice qui semble être l’activité préférée des canadiens quant on voit la quantité de fusées lancées par le public avant, pendant et après le feu d’artifice officiel. Pas de quoi concurrencer le spectacle qui sera lui aussi à l’échelle de la ville, mais vous n’aurez pas d’image puisque j’ai préféré profiter de l’instant sans avoir l’œil dans le viseur.