Aucun voyage au Canada ne serait complet sans goûter un minimum aux grands espaces, les lacs, les forêts… Nous avons donc entrepris de quitter un peu la capitale ontarienne pour un peu de camping dans les parcs nationaux où la nature est effectivement très sauvage puisqu’après avoir reçu des avertissements quant à la nourriture qui attire les ours, nous croisons deux serpents à sonnettes en moins de 5 minutes pendant la première balade aux alentours du camping. De quoi se mettre dans l’ambiance. Le reste de notre aventure se passera sans grands périls et les quelques couleuvres qui croiseront notre chemin ne gâcherons en rien la vue des lacs et de leur eau cristalline (la vue seulement puisque l’eau glacée calmera nos envies de barbotage).