C’est plein de motivation, d’espoir et de patriotisme, que je me suis rendu ce vendredi, en compagnie de Florian Veltman, à la retransmission du match de l’équipe de France au Zénith de Strasbourg. Grosse ambiance dans la salle qui se remplira de plus de 6000 personnes ayant bravé la pluie pour l’occasion, drapeau en main et vuvuzela en bouche (certains spécimens ayant apparemment survécu à la dernière coupe du monde). La suite de l’histoire vous la connaissez, L’Allemagne ne ratera pas le coche là où la France aurait vraisemblablement eu besoin d’un bon GPS pour trouver le chemin des filets, raté, la faute à Apple Maps probablement.

l’Alsace repasse donc à l’Allemagne jusqu’à la fin de la compétition ou qui sait, peut-être prendrons-nous l’accent belge si ces derniers réussissent l’exploit aujourd’hui face à l’Argentine.